Skip to content

Le Monde veut fermer son imprimerie en 2015

10/07/2014

Presse, Imprimerie du journal quotidien Le Monde

 

La suppression de quelque 150 postes ces deux dernières années n’aura très probablement pas suffit à sauver l’imprimerie du Monde, dont les pertes se sont élevées à 2,7 millions d’euros en 2013 et qui devraient avoisiner les 3,6 millions cette année. Dans un message envoyé aux salariés du groupe le 9 juillet, et que Stratégies s’est procuré, le directoire indique que «l’hypothèse qui s’impose à nous aujourd’hui est celle de la fermeture de notre imprimerie au cours de l’exercice 2015». Le Monde Imprimerie était encore à l’équilibre en 2012, selon la direction.

Malgré les mesures d’économies engagées ces dernières années, notamment la réduction des effectifs, passés de 242 à 86 salariés, le directoire estime que «les résultats sont insuffisants pour absorber les pertes croissantes du Monde Imprimerie». Et d’ajouter : «Sur la base d’une organisation inchangée, la situation économique de LMI continuerait à se dégrader chaque année et la perte opérationnelle s’aggraverait très significativement, mettant en péril l’ensemble du groupe».

Invité des Matins HEC le 8 juillet, Louis Dreyfus, président du directoire, avait déjà indiqué que l’imprimerie représentait «200% des pertes» d’exploitation du groupe et qu’après «avoir baissé très significativement les effectifs, on est en train de sortir de ce métier», selon des propos rapporté par La Correspondance de la Presse.

En cause notamment, la baisse des tirages de la presse française, le départ des Echos pour l’imprimerie du Figaro à Tremblay-en-France en novembre 2012 et la décentralisation en province d’une partie de l’impression du Monde.

«Nous avons étudié plusieurs options visant à inverser cette tendance : récupérer des volumes de production à l’extérieur, rapatrier les volumes produits en province, réorganiser les équipes en lien avec l’activité (…). Elles nécessiteraient un niveau d’investissement considérable à un moment où le groupe doit simultanément concentrer ses efforts pour accélérer sa transformation numérique tout en garantissant l’excellence de ses contenus», poursuit le directoire dans le même message.

Ne souhaitant pas investir dans une nouvelle rotative, qui représenterait un investissement de plus de 15 millions d’euros, «le directoire du groupe Le Monde est donc aujourd’hui contraint de retenir comme option la plus vraisemblable la cessation d’activité de LMI».

Suite à cette annonce, les salariés du Monde imprimerie se sont mis en grève, empêchant la parution du journal le 9 juillet. Un conflit qui pourrait durer.

>> Lire le reportage au Monde imprimerie publié le 3 mars 2014

 

Source : Stratégies

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :