Skip to content

« Les Echos » disponible sur le Newsstand d’Apple

15/10/2013

Le boycott des éditeurs de presse français du Newsstand d’Apple fait bel et bien parti du passé. Ces derniers reprochaient au géant américain des conditions commerciales inacceptables. « Le Point » a pourtant décidé de mettre ses publications en ligne sur la plateforme, et la posture s’est depuis largement fissurée. Le 17 octobre, c’est le quotidien économique « Les Echos » qui fera son entrée sur le Newsstand.

« Nous avons beaucoup réfléchi » et nous pensons que « nous aurions tort de nous priver d’un canal de ventes supplémentaires », explique Francis Morel, président du groupe « Les Echos ». Afin de promouvoir l’arrivée du journal, le quotidien sera disponible gratuitement pendant 15 jours, et en libre accès dès 22h30 sur iPad et iPhone.

« Les Echos » souhaite ainsi capitaliser sur la bonne santé de la version print – la diffusion moyenne payée a augmenté de 1.3% en un an. De plus, le quotidien peut compter sur ses 16.000 abonnés numériques. Aujourd’hui, 45.000 lecteurs sont abonnés au journal (numérique et papier), l’objectif est de passer à 60.000 l’an prochain.

L’entrée sur le Newsstand coïncide bien avec l’idée de développement du journal, qui vise 4 millions de lecteurs par an. « Nous préférons 4 millions de lecteurs/visiteurs CSP+, actifs que d’en avoir un nombre supérieur, mais pas de la même valeur », relève Francis Morel. L’idée de se développer sur d’autres plateformes numériques n’est pas exclue : « si on nous propose un business model intéressant, on regardera », affirme-t-il.

 

Une nouvelle application

 

D’autre part, Francis Morel a annoncé le lancement d’une application pour le compte de la SNCF. Si cette offre séduit, elle pourra être déclinée pour d’autres clients. A l’heure actuelle, aucun objectif n’a été fixé. Cet « outil de conquête » permet de « renforcer les liens du journal avec les entreprises, et les entreprises avec leurs encadrements », explique le président du groupe « Les Echos ».

En haut à droite de l’application on retrouvera la lecture possible du quotidien économique, et à gauche, un flux d’information sera consultable, à la fois issu des « Echos », mais également de sources différentes, ainsi que des informations sur l’entreprise. En bas à droite figureront des informations sur l’intranet de l’entreprise.

Disponible sur l’App Store et mise à jour en temps réel, cette application créée et pensée en interne – qui fonctionne également off-line – est dotée d’un moteur de recherche, d’un système d’alerte push et de sauvegarde d’informations. C’est le Fond Google pour la presse qui a financé la création de cette application. « Nous déposerons d’autres projets auprès du Fonds, on va avoir besoin d’aide parce qu’il faut financer les ambitions numériques du groupe. »

L’histoire ne dit pas si le moteur de recherche se félicite d’avoir indirectement participé au financement d’une application dont l’un des principaux bénéficiaires sera… Apple, l’un de ses plus gros concurrents.

 

Une volonté de qualification des audiences

 

« Ce qui fait la valeur des Echos, c’est la qualification des audiences », affirme M. Morel. Et pour améliorer cette qualification, il a élaboré avec la société Ezakus les profils détaillés de ses internautes. Depuis l’été, « Les Echos » met beaucoup d’efforts dans l’analyse de ses lecteurs en ligne, à travers des questions comme « qui vient, qu’est-ce qu’il regarde, etc. » explique Frédéric Filloux. Les données sont par la suite croisées. Ce dernier insiste sur le fait que cet outil n’est pas seulement publicitaires, mais que les fins sont éditoriales, notamment pour la conversion au paywall, alors que « 20% de nos nouveaux abonnés viennent du paywall », conclut M. Morel.

 (sources : CB News)

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :