Skip to content

Melty, le petit géant des jeunes

19/09/2013
tags:

Dans l’ombre des grands médias classiques, certains groupes se développent rapidement, et mériteraient d’être mis d’avantage dans la lumière. C’est le cas de Melty, groupe fondé dans le sillage du site melty.fr. Ce nom n’est pas connu de  tous malgré une audience de 15 millions de lecteurs par mois, et 4,4 millions de visiteurs uniques pour le seul site melty.fr, car la cible est très jeune : les 12-30.

En effet, les deux tiers des lecteurs sont lycéens ou étudiants, et le tiers restant se compose de collégiens et de jeunes actifs, avec un contenu mêlant divertissement, mode, buzz, et plus récemment cuisine, actu des campus du monde entier, sports extrêmes (grâce aux sites melty.fr, meltyStyle, meltyFashion, meltyFood, meltyBuzz, meltyXtrem, meltyCampus, fan2)

Le groupe fondé en 2008 par Alexandre Malsch, Jonathan Surpin et Jérémy Nicolas gère habilement son développement. Très présent en Italie avec melty.it, qui revendique un million de lecteurs par mois, Melty vient même d’ouvrir en juin dernier un bureau à Milan, le premier à l’étranger.

La prochaine étape reposera sur la conquête dès 2014 d’un marché de presque 100 millions d’internautes : le Brésil. Le cofondateur du groupe Alexandre Malsch affirme ses ambitions  » Le choix du Brésil s’est imposé car il n’existait aucun site d’information dédié aux jeunes. Je suis aussi convaincu que l’on peut réaliser de véritables échanges culturels entre le Brésil et la France. De cette façon, nous pourrons nous diversifier et importer en France des contenus exclusifs étrangers. «  Le chiffre d’affaire est estimé à 36 millions d’euros pour 2016, dont 21 millions réalisés à l’étranger.

De plus, Melty ne compte se développer de façon solitaire, et mise sur le multicanal. Le site internet est déjà partenaire de grands noms du monde des médias, comme Lagardère, et également Wat.tv, le site de partage de vidéos du groupe TF1. Les catalogues vidéo mis en commun, les annonceurs pourront ainsi cibler de façon plus efficace les 12-30. L’offre média Melty/Wat.tv va alors permettre de toucher 27.7 millions d’internautes.

Avec Lagardère, Melty va carrément prendre en charge de l’édition et de la commercialisation de MCM.fr et june.fr, sites respectifs des chaînes de télé MCM (musique) et June (pour les jeunes femmes), qui appartiennent au géant des médias. Melty va les développer et « redéfinir et enrichir leurs lignes éditoriales », en s’appuyant notamment sur Shape, un outil d’observation et d’analyse des usages des 18-30 ans que le jeune groupe a mis au point.

Groupe en croissance, Melty a eu l’intelligence de se diversifier dans un secteur ou il ne semblait pas y avoir de leader auparavant. Leur cœur de cible étant très connecté, la monétisation du site est d’autant plus facile. Reste à savoir si les lecteurs resteront fidèles au site, et si la stratégie de développement au Brésil portera ses fruits, alors que la compréhension culturelle du pays est essentielle à la pénétration d’un tel marché.

(sources : e-marketing)

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :