Skip to content

Une nouvelle formule pour le Nouvel OBS

03/09/2013

Le journal proposera une maquette entièrement rénovée à partir du 12 septembre prochain.

Avec une ligne éditoriale qui se veut « positive, tournée vers l’avenir et entend battre en brèche la morosité », le news s’articulera chaque semaine entre 7 temps forts constitués de papiers longs : un grand dossier magazine avec une pagination pouvant dépasser les 16 pages, un dossier d’actualité, une grande enquête, quatre récits et des pages d’articles brefs qui intégreront, entre autres, les confidentiels.
Pour Laurent JOFFRIN, directeur de la rédaction, « On n’est pas un journal protestataire. On cherche des solutions aux difficultés sociales. On veut prendre le bon côté des choses ».
Cette nouvelle formule s’accompagne d’une hausse du prix de l’hebdomadaire de 30 centimes – à 3.80 euros – pour s’aligner sur la concurrence.

A noter également une refonte des suppléments :
CinéTéléObs change de périodicité et devient quinzomadaire en sortant un jeudi sur 2. Il pourra contenir jusqu’à 120 pages, le double de sa version actuelle.
« Il y aura moins de pages ‘programme’ mais plus de sujets » explique son rédacteur en chef Richard CANNAVO.
En Ile-de-France Télé Obs devient Paris Obs et 32 pages supplémentaires de city magazine enrichiront les contenus liés à l’entertainment. La rédaction souhaite mettre en avant l’importance de la capitale dans «la création artistique dans le monde». Les deux prochains numéros seront consacrés à une interview de Bertrand Delanoë, puis à l’histoire de l’opéra.
La maquette d’Obsession se modernise, le logo et la couverture seront également retravaillés et le magazine proposera désormais 8 pages de rubriques récurrentes autour du plaisir, de la mode, et de l’art de vivre en général.
En revanche, du côté du site Internet du magazine, pas de changements à signaler. Nathalie Colin, coprésidente du directoire, promet néanmoins des annonces à ce sujet avant la fin de l’année. Mais il n’est pas encore question de passer à une formule payante, comme cela devrait être le cas pour Le Point et L’Express.

Avec une diffusion en France de 503.371 exemplaires (stable sur un an), « Le Nouvel Observateur » est toujours le premier news-magazine, devant « L’Express » et « Le Point » et pour Nathalie COLIN, coprésidente du directoire, «Tous nos journaux sont bénéficiaires, nos pertes sont dues à nos investissements dans le numérique».
Le Nouvel Observateur a notamment racheté le site gratuit Rue89 pour 7,5 millions d’euros en 2011. Il dispose par ailleurs de sa propre plate-forme d’information en ligne, Le Plus.

Sources : 100% Média ; Les Echos ; Le Figaro

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :