Skip to content

YouTube teste les vidéos e-commerce

06/12/2012

A l’approche des fêtes de Noël, la plateforme de streaming vidéo espère devenir un lieu incontournable pour les annonceurs auxquels elles proposent de nouveaux services.

Faire du shopping en regardant une vidéo sur YouTube, c’est désormais possible. Le site de streaming teste depuis quelques semaines un nouveau service permettant aux e-marchands de transformer leurs clips en galerie marchande. Le principe est simple : s’il est intéressé par un produit qui apparaît à l’écran, l’internaute clique sur la vidéo. Il est alors redirigé vers un site d’e-commerce qui lui propose de procéder à un achat.
Plusieurs distributeurs utilisent déjà cette nouvelle fonctionnalité, encore en version béta et proposée gratuitement par YouTube. Deux exemples: le site britannique Asos et la chaîne d’habillement californienne Juicy Couture.
Les “vidéos e-commerce” actuellement testées par YouTube ne constituent pas le premier essai en la matière. De précédentes tentatives n’avaient pas été jugées suffisamment convaincantes en termes d’expérience utilisateur. Et d’autres améliorations sont à attendre au cours des prochains développement pour rendre le processus entre plus aisé.
Le lancement de ce service s’inscrit dans une tendance de fond: « les distributeurs et les marques de mode commencent véritablement à utiliser YouTube pour mettre en avant leurs produits », explique Lisa Green de Google. Et pour cause: selon la société de Mountain View, un tiers des acheteurs de vêtements disent avoir été influencés dans leur décision par le visionnage d’une vidéo en ligne.
« De plus en plus de personnes vont sur YouTube pour trouver des inspirations de cadeaux pour Noël », indique-t-on chez Google. L’an passé, la recherche « cadeau de Noël » a ainsi enregistrée une progression de 58% sur la plate-forme vidéo. Elle connaît à nouveau une tendance croissante cette année.
Il existe donc un potentiel important aussi bien pour les annonceurs que pour Google. La société invite les marques à promouvoir leurs vidéos publicitaires (qu’elles permettent de directement effectuer des achats ou pas) via les canaux traditionnels de YouTube. Cela signifie, pour elle, plus de recettes.
Pour attirer les annonceurs, YouTube doit continuer à leur proposer de nouveaux services. En 2010, le site a notamment lancé le programme « TrueView », qui permet à l’internaute de passer, au bout de cinq secondes, la publicité présente avant la vidéo qu’il souhaite voir. Si tel est le cas, l’annonceur ne paie rien.
Cette stratégie semble porter ses fruits. ‪Selon Mark Mahaney, analyste chez Citigroup, le site de streaming, racheté par Google en 2006 pour un 1,7 milliard de dollars, devrait générer un chiffre d’affaires de 3,7 milliards cette année. Une forte croissance (difficile à quantifier car Google ne publie aucun chiffre détaillé) qui devrait se poursuivre.

Source : 01Net

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :