Skip to content

Le bijoutier danois Pandora à la conquête du marché français

13/06/2012

Le bijoutier danois Pandora, accélère sa conquête du marché français. L’entreprise, cotée depuis fin 2010 à la Bourse de Copenhague, a créé il y a un an sa filiale en France. L’Hexagone fait partie des 15 marchés sur lesquels la marque est entrée l’an dernier. Depuis, elle y a ouvert 8 boutiques à son nom, dont les deux plus récentes ce mois-ci, à Paris et Cannes, et recruté 80 personnes. Ses bijoux sont aussi vendus dans 250 points de vente multimarques et des grands magasins.
« La marque était présente depuis 2008, via un distributeur. Nous avons décidé de passer à la vitesse supérieure en créant un réseau de boutiques, en partie avec des franchisés », explique Patrick Szraga, président de Pandora France.Nommé en juillet dernier, il a passé auparavant vingt-trois ans dans le groupe Richemont, responsable des marques Cartier et Piaget.
Pandora, dont le chiffre d’affaires a atteint près de 900 millions d’euros en 2011 pour un résultat net de 269 millions d’euros, a de grandes ambitions. Son objectif est d’ouvrir une trentaine de boutiques d’ici à deux ans. Des projets sont en cours à Marseille, Bordeaux, Lille et Metz. Un développement qui va permettre de faire connaître cette marque inconnue au pays des joailliers de la place Vendôme. Sa jeune histoire fait pourtant figure de « success story ». Fondée il y a tout juste trente ans par des bijoutiers danois, Per et Winnie Enevoldsen, la société vend aujourd’hui 50 millions de pièces de bijoux par an. Elle est installée dans 65 pays et compte 10.000 points de vente. Ses principaux marchés : les Etats-Unis, l’Australie et l’Angleterre. Le capital est contrôlé par un fonds danois, Axcel, depuis 2008. C’est son concept, avec des créations positionnées entre la fantaisie et le bijou traditionnel, avec des pièces en argent massif, qui a fait sa réputation. Les prix sont accessibles. Le tarif moyen s’établit entre 150 et 200 euros. « Plus de 80 % de nos ventes sont réalisées avec des bracelets, en argent essentiellement.
Nous proposons de les personnaliser en y ajoutant différentes breloques, reprend le patron. Chaque pièce est polie. » Perles de Murano ou petits coeurs font partie des best-sellers. Pandora va lancer en juillet une tour Eiffel. Au total, la gamme propose 400 éléments. Avantage de ce concept : il permet de fidéliser les clientes
: aux Etats-Unis, elles reviennent en moyenne 17 fois par an dans les
boutiques !

Source : Les Echos

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :