Skip to content

Les réseaux sociaux, source de trafic pour les médias d’information

28/02/2012

La place des réseaux sociaux dans le paysage médiatique français se confirme. Selon une étude d’AT Internet, Facebook a été à l’origine de 2,9 % des visites sur les sites Internet des médias français en janvier, contre seulement 1,5 % il y a dix mois. La progression du réseau social aux 845 millions de membres, dont 27 millions en France, est constante. En octobre dernier, il pesait pour 2 % des visites. L’étude a été réalisée sur 12 sites Web français d’actualité audités par AT Internet. Ces chiffres confirment à la fois la percée de Facebook dans les habitudes des internautes français, et le rôle du réseau social comme l’une des portes d’entrée du Web. S’il demeure loin des moteurs de recherche comme Google, qui pèse pour certains sites d’information entre un tiers et la moitié des visites, Facebook ne cesse d’étendre son influence. Ces 2,9 % de l’ensemble du trafic, toutes sources confondues, correspondent en effet à 28 % des visites de sites affluents (l’ensemble du trafic provenant d’un site tiers de contenus : blog, réseau social, excluant donc les e-mails, les flux RSS ou les moteurs de recherche).

Twitter émerge
La place de Facebook pourrait encore croître dans les prochains mois. Le réseau social travaille en effet en étroite collaboration avec les médias français pour développer de nouvelles applications sociales, déjà déployées depuis septembre pour le Guardian ou le Washington Post, par exemple. En utilisant ces applications, les membres de Facebook partagent automatiquement sur le réseau l’article qu’ils sont en train de lire. Un puissant levier viral : depuis que le Guardian a intégré ces nouvelles fonctionnalités, Facebook lui apporterait 1 million de pages vues supplémentaires par jour. En France, L’Express a été le premier média à déployer cette nouvelle application.

Mais Facebook n’est pas le seul à étendre son influence sur les médias français. Le rôle de Twitter (5 millions d’utilisateurs en France) comme apporteur de trafic commence aussi à s’affirmer. S’il ne pèse encore que 0,5 % du trafic global des sites d’actualité et 5,2 % des sites affluents, le site de microblogging a plus que doublé sa part en moins d’un an (il ne pesait que 0,2 % du trafic global en mars 2011). Les autres réseaux sociaux, tels que Google+, Linkedin ou Pinterest, n’ont pas encore une part significative. « Les réseaux sociaux correspondent à une vraie tendance de fond du Web, explique Sylvie Guéras, responsable des études chez AT Internet. Il y a fort à parier que cette tendance s’accentue à l’avenir. » Aux Etats-Unis, chez un pure player tel que le Huffington Post, plus du tiers du trafic provient des réseaux sociaux, qui ont dépassé les moteurs de recherche comme apporteur d’audience.

Source : Les Echos

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :