Skip to content

Les Français font légèrement plus confiance aux médias

19/01/2012

En cette année présidentielle, le baromètre La Croix -TNS Sofres confirme l’intérêt des Français pour l’information et leur scepticisme quant à l’indépendance des journalistes. Un frémissement laisse entrevoir un regain de confiance dans la fiabilité et l’intégrité de ceux qui ont la charge de rendre compte et de mettre en perspective la marche du monde.

2011 fut l’année des tragédies à Fukushima au Japon et Utoeya en Norvège, l’année d’un feuilleton digne des séries télévisées faisant chuter un futur candidat à la présidentielle, l’année de la béatification d’un pape et du monde arabe en ébullition. Il y eut aussi des mariages princiers et des débats pour la primaire socialiste en première partie de soirée à la télévision…

Face à ce flot d’événements, les Français attendent beaucoup de leurs médias et confirment cette année encore qu’intérêt pour l’information ne rime pas avec confiance aveugle dans ceux qui la dispensent. Moins d’un citoyen sur deux croit à l’indépendance des journalistes à l’égard des pouvoirs… même si le résultat s’améliore un peu par rapport à 2011.

Relative neutralité politique des médias
Faut-il y déceler l’influence des enquêtes, notamment sur Internet et dans la presse écrite, peu indulgentes envers l’actuel président de la République ? Ou l’impact grandissant du fact checking qui propose au citoyen la vérification immédiate du bien-fondé des allégations, chiffrées ou non, des hommes politiques ?
En cette veille de présidentielle, l’observateur notera que les personnes interrogées jugent pour 53 % d’entre elles les médias globalement non partisans. Cette neutralité politique s’accompagne d’un jugement favorable sur la place accordée aux divers candidats dans la presse écrite et audiovisuelle.
Alors que la campagne s’accélère, ce résultat peut se lire comme un encouragement adressé aux journalistes à maintenir au premier plan de leurs préoccupations la quête de véracité des faits et d’honnêteté des commentaires.

La télé, principal moyen d’information
Publié dans un titre de presse écrite, ce baromètre rend compte de l’érosion lente mais réelle du journal papier comme apanage du citoyen en quête d’information. Une étude du ministère de la culture rappelait récemment que la lecture quotidienne de la presse qui concernait 55 % des Français en 1973 n’était plus le fait que de 28 % d’entre eux en 2008.
Le baromètre souligne en outre que, si le moyen d’information principal demeure la télévision pour 56 % des sondés, la presse écrite et Internet font désormais jeu égal avec 12 %.

A lire aussi sur ce sujet : Le goût de l’information des Français ne faiblit pas

Et le rapport complet.

Source : La Croix

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :