Skip to content

Présidentielle : les Français se méfient d’Internet

07/12/2011

Les personnes interrogées par Ipsos pour Comfluence et « Les Echos » disent vouloir privilégier les médias traditionnels pour suivre la campagne électorale à venir.

Les Français se disent très souvent méfiants à l’égard des médias pour s’informer. Mais ils comptent pourtant largement y avoir recours pour « se tenir au courant de la campagne présidentielle » à venir, si l’on en croit un
sondage Ipsos pour Comfluence et « Les Echos ». Pas moins de 83 % des personnes interrogées pensent ainsi utiliser la télévision, 68 % la radio et 64 % la presse écrite pour suivre l’actualité politique des prochains mois.
Autre surprise, ce sont les médias traditionnels qui se taillent la part du lion. Les chaînes d’information en continu, comme BFM-TV ou iTélé,malgré leur forte exposition désormais sur la TNT gratuite, ne sontmentionnées que
par 54 %des sondés. Elles ne donneront probablement pas le tempo, comme le prédisaient – voire le craignaient – certains responsables politiques de droite
comme de gauche. Et sur le Web, ce sont les sites des grands médias
classiques qui seront les plus consultés (50 % des réponses positives), loin devant les sites spécialisés dans l’information du type Mediapart ou Rue89 (20%)
, les réseaux sociaux (17%), les sites des partis (16%) ou les blogs.
Les trois quarts des personnes interrogées par Ipsos expliquent qu’il « est très difficile de faire le tri entre vrai et faux sur Internet » et près de deux tiers (62 %) déclarent ne « faire confiance qu’aux sites de médias traditionnels reconnus en dehors du Web ». « En matière d’information politique, la présidentielle ne ressemblera toujours pas au modèle américain de la campagne 2008 de Barack Obama. Internet et les chaînes d’information spécialisées n’y occuperont pas encore le premier rang », constatent Vincent Lamkin et Jérôme Ripoull, cofondateurs de Comfluence, une société de conseil spécialisée en communication corporate et institutionnelle. Autre signe de cette tendance : 61 % des sondés souhaitent un grand débat télévisé avant le premier tour avec tous les candidats. Un peu sur le modèle des confrontations organisées avant la primaire socialiste.

Source : Les Echos

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :