Skip to content

Newsring : les enfants de Taddei lancent un nouveau pure-player

26/10/2011

Newsring débarque le 15 novembre chez pure-players avec un positionnement original : les débats orchestrés par des journalistes. « Les enfants de Frédéric Taddei » arrivent sur le web.

Et un de plus, mais pas tout à fait comme les autres ! Si l’on peut se poser la question du nombre impressionnant de pure-players d’infos qui se lancent les uns après les autres (lire mon billet sur le sujet), Newsring, le dernier dont la naissance est aujourd’hui annoncée officiellement à au moins le mérite d’explorer une nouvelle voie : les débats entre communautés en ligne, orchestrés par des journalistes. Un web à la sauce Taddéi, qui accompagne le projet en tant que directeur éditorial.

Newsring, lancé par Julien Jacob (Pdg de Ringmédia et fondateur de Média2), Cédric Sire et Guillaume Multrier (présidents et directeur général de Webédia (PurePeople, PureMédias…) se lancera sur le créneau des débats éditorialisés, comme l’explique Philippe Couve, rédacteur en chef du nouveau site :  » Avec le web social, les communautés ont trouvé des outils pour s’organiser en ligne, mais elles restent souvent dans leur coins et discutent, échangent peu. Il n’existe pas vraiment d’endroit ou les anti et les pro-nucléaires peuvent tenir un débat en ligne enrichissant par exemple, et c’est notre ambition : proposer des débats avec un accompagnement éditorial, une orchestration réalisée par des journalistes qui seront les « fils à plomb » de ces débats, qui ne pencheront pas d’un côté ou de l’autre, qui donneront la parole à tous, donneront des éléments de contexte, solliciteront des gens qui ont des choses à dire sur les sujets choisis. Bref, qui feront en ligne ce que Frédéric Taddéi fait très bien dans Ce soir ou jamais, ce qui est notre positionnement. Nous ne venons pas en concurrent de tous les sites d’infos qui existent déjà mais en complément. Pour avoir les dernières infos, vous regardez Soir 3, pour en débattre de façon enrichissante, vous regardez ensuite Ce Soir ou jamais de Frédéric Taddei « .

L’animateur de France 3 sera d’ailleurs le directeur éditorial de Newsring, explique Philippe Couvre :  » Frédéric Taddei est la figure du débat enrichissant aujourd’hui en France. Nous allons nous appuyer sur son expérience, sur ses nombreuses idées. Il participera chaque semaine à notre conférence de rédaction et nous aidera également à organiser des événemenrs exceptionnels « . Objectif affiché pourles dix journalistes qui composeront l’équipe de Newsring : « Être les enfants de Taddei sur le web, les orchestrateurs des débats qui souvent sont laissés de côté par les médias mainstream. C’est vraiment un nouveau rôle qu’ils vont inventer, ce n’est pas de la modération, même s’il en faut, ce n’est pas de l’animation comme on l’entend souvent chez les community-manager, c’est plus que cela. C’est aussi pour cela que nous mettons en place une équipe avec différents profils, des vieux croûtons comme moi, mais aussi des journalistes spécialisés dans les différents domaines que nous aborderons, ayant de l’expérience et étant des natifs du web. Nous n’avons d’ailleurs pas tout à fait terminé de composer l’équipe ».
Les débats, eux, porteront sur les champs habituels d’un média : international, politique et économie, « deux sujets qui seront forcément très présents ces prochains mois », précise Philippe Couve, société, culture, life-style… Mais qui ont rapidement vocation à se diversifier :  » En régions d’abord, car nous pensons qu’il y a une forte de demande de ce côté qui, pour le moment, ne se retrouve pas dans les sites des médias locaux, puis sur des thématiques précises. Nous imaginons déjà des une déclinaison sport de Newsring au printemps prochain, avant les JO de Londres et les grands événements sportifs de l’été « . Dans un second temps, les utilisateurs « reconnus » par l’équipe pourront disposer eux aussi d’outils leur permettant d’organiser leurs propres débats.
Objectifs affichés de l’équipe : 2 à 3 millions de visiteurs uniques par mois dans les deux années à venir. Pour réussir cela, les fondateurs ont dégagé d’importants moyens auprès des fonds d’investissements qui les ont suivis lors de leurs précédentes aventures en ligne puisque Newsring dispose de 3,5 millions d’euros pour son lancement. Une version betâ privée sera en ligne le 15 novembre, et le site devrait ouvrir au public début décembre.

Source : Erwann Gaucher

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :