Skip to content

Le boom des outils nomades en entreprise fait émerger un marché de la gestion de flottes

03/10/2011

Alors que les outils nomades se multiplient dans les entreprises, les directions des systèmes d’information font appel à des entreprises gérant l’intégralité de leur parc de « smartphones » et tablettes. Un marché à plusieurs milliards de dollars.

Le marché est en plein essor et tout le monde veut sa part du gâteau : la gestion des flottes de smartphones et tablettes en entreprise, ou « mobile device management » (MDM), rencontre un vrai succès. Selon Forrester Research, ce marché pèsera 300 millions de dollars en 2011, mais devrait doubler dès l’année prochaine et se situer à 6,6 milliards de dollars en 2015 ! Un marché porté par l’explosion des produits mobiles au sein des entreprises. D’après l’institut, 175 millions de smartphones et 60 millions de tablettes numériques devraient être utilisées dans le cadre professionnel en 2015. Résultat, de McAfee à Symantec en passant par des entreprises de taille plus modeste comme Sybase, MobileIron, Tangoe ou Zenprise, tous les spécialistes de la gestion de flotte se positionnent.

« Avec l’émergence des smartphones dans les entreprises, celles-ci doivent se doter d’outils de gestion de leur parc, tout comme elles le font pour leurs PC. Sauf que l’univers des smartphones et tablettes est plus difficile à gérer, du fait de la mobilité de ces produits, de la diversité de leurs systèmes d’exploitation et de leurs écosystèmes applicatifs. Cela profite aux acteurs spécialisés comme nous », indique Jayaram Bhat, CEO de Zenprise. Cette société américaine de 140 salariés, qui ne génère que quelques dizaines de millions de dollars de chiffre d’affaires, propose aux entreprises des solutions logicielles leur permettant de centraliser la gestion des parcs de téléphones et de tablettes. Il s’agit d’outils de sécurité (permettant aux téléphones de se connecter sur des réseaux sécurisés ou d’effacer des données à distance), de maintenance à distance du parc mobile (mise à jour des évolutions logicielles, désactivation du téléphone lors du départ du salarié…) et de gestion de l’utilisation des applications autorisées. Aujourd’hui, le groupe gère un parc de près de 700.000 smartphones et tablettes dans le monde et compte des clients comme Vodafone, Crédit Mutuel, Deloitte, Chevron ou Royal Bank of Scotland.

Tous ces acteurs profitent non seulement des budgets alloués par les entreprises aux produits mobiles, mais aussi d’une tendance forte, le « bring your own device ». « Aujourd’hui, les salariés souhaitent utiliser au travail les smartphones qu’ils utilisent à la maison. Cela va dans le sens de la consumérisation de l’électronique à laquelle on assiste ces dernières années : l’innovation vient du grand public pour se propager dans les entreprises, et non pas l’inverse, comme c’était le cas auparavant. Les DSI doivent donc s’adapter et accepter de gérer des flottes de terminaux très divers », indique Jean-Laurent Poitou, du cabinet de conseil Accenture. Auparavant monopolisé par RIM et son BlackBerry, le marché des smartphones en entreprise se diversifie, notamment depuis la sortie de l’iPhone 4.

Choix et variété
Alors qu’auparavant les systèmes d’exploitation mobiles d’Apple étaient verrouillés, iOS 4 permet aux DSI d’intervenir pour améliorer la sécurité des données. Résultat, de plus en plus d’entreprises laissent le choix à leurs collaborateurs. C’est le cas de Deloitte. Actuellement, le groupe de conseil propose à tous ses collaborateurs seniors et au-delà des téléphones sous Windows. « On pensait jusqu’ici qu’il était plus simple et sécurisé de proposer un seul système d’exploitation. Or, on s’aperçoit qu’il devient possible de gérer une flotte plus variée de terminaux sans que cela soit beaucoup plus complexe », juge Marc Zuili, directeur des systèmes d’information chez Deloitte. Ainsi, d’ici à octobre, le groupe va permettre à ses collaborateurs de raccorder leurs « smartphones » au réseau, qu’il s’agisse d’iPhone, de téléphones sous Android ou de BlackBerry.

Source : Les Echos

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :