Skip to content

Amazon lance sa tablette

29/09/2011

Le Kindle Fire réussira-t-il là où tous les autres ont échoué ? Jusqu’ici, au moins sur les ventes, aucun constructeur n’a en effet réussi à empiéter sur le territoire de l’iPad. Mais Amazon a des arguments. Un argument, surtout : 199 dollars. Hier, lors d’une conférence de presse, le PDG Jeff Bezos a en effet dévoilé les caractéristiques de la nouvelle tablette très attendue (sortie prévue le 15 novembre aux Etats-Unis). Et c’est le prix très agressif qui a retenu l’attention : trois fois moins cher que celle d’Apple. Les deux machines ne sont pas tout à fait comparables. Le Kindle Fire est plus petit (7 pouces contre 10 pour l’iPad), ne possède pas de caméra ni de micro et n’a pas de version 3G (Wi-Fi seulement). Mais pour le reste, le Kindle Fire n’est pas en reste et semble techniquement à la pointe. « Ce que nous faisons, c’est proposer un produit premium pour un prix qui ne l’est pas, a déclaré, très sûr de lui, Bezos à Bloomberg. Les autres acteurs sur le marché n’ont pas été compétitifs sur le prix et se sont contentés de vendre du matériel. Nous ne considérons pas le Kindle Fire comme une tablette. Nous le considérons comme un service. »
Et c’est sans doute ce qui sera le nerf de la guerre pour Amazon. En effet, le géant de la vente en ligne a l’énorme avantage sur les autres concurrents de jouer dans la même cour qu’Apple en terme d’écosystème numérique. Il possède son propre service de musique (Amazon mp3), de streaming de contenu vidéo (instant vidéo, uniquement aux Etats-Unis) et, bien sûr, de livres numériques (Kindle). Mais ce n’est pas tout. En mars dernier, Amazon a lancé son propre appstore pour Android ainsi que son Cloud Drive, système de stockage en ligne. Des nouveaux services qui prennent tout leur sens aujourd’hui. Les utilisateurs du Fire seront donc incités à rester dans l’univers Amazon, et devraient, grâce à ça, bénéficier d’une ergonomie aussi fluide que celle d’Apple. La différence, de taille : ils ne seront pas dans un univers complètement fermé, Amazon s’étant basé sur le système ouvert Android pour faire tourner l’engin.

Source : Ecrans.fr

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :