Skip to content

Facebook veut rendre tous les médias plus sociaux

23/09/2011
tags: ,
by

Mark Zuckerberg a annoncé hier, une série de nouveautés destinées à renforcer sa plate-forme et des partenariats dans la musique et les médias.

« Six cents, 700, 800 millions. Et après ? » Les blagues de l’humoriste Andy Samberg, déguisé en Mark Zuckerberg pour inaugurer le F8, la conférence annuelle des développeurs du réseau social, étaient à peine exagérées. L’ambition affichée de Mark Zuckerberg -le vrai, cette fois – est bien de faire changer de dimension son entreprise. « La page de profil, ce sont les cinq premières minutes d’une conversation. Pour tout le reste, je vais vous présenter quelques nouveautés », avait averti le jeune patron en préambule. Les annonces ont en effet de quoi changer la donne. Non seulement pour l’industrie d’Internet, mais aussi pour celle du divertissement en général.

Première nouveauté : la construction d’une vaste plate-forme d’applications partenaires, directement intégrées à Facebook. Plusieurs domaines sont concernés : les médias (musique, vidéo, presse) et le « lifestyle » (réservation de tickets, cuisine, etc.). Facebook s’est ainsi entouré de plusieurs partenaires : Spotify, le français Deezer ou Rhapsody pour la musique ; Netflix, mais aussi les français Dailymotion, TF1 ou l’INA pour la vidéo ; « The Guardian », le Huffington Post, Yahoo News ou encore « Les Echos », « Le Monde » et « L’Equipe » pour la presse ; Airbnb ou Ticketmaster pour le « lifestyle ». L’idée est de faciliter le partage des contenus entre utilisateurs. « Nous avions un nom, maintenant nous plaçons un verbe », a annoncé Mark Zuckerberg. Le « like » n’est désormais plus le seul bouton, les utilisateurs pourront « regarder », « écouter » ou encore « lire ».
Pour Mark Zuckerberg, « les développeurs utiliseront Open Graph (le système de développement des applications de Facebook) pour repenser l’industrie musicale ». Il faudra toutefois jongler avec les différentes législations, qui empêchent parfois les utilisateurs de partager certains contenus.

Plus de 800 millions d’utilisateurs
Le patron de Netflix, Reed Hastings, indiquait ainsi que ce partenariat entre Facebook et Netflix serait dans un premier temps disponible dans 44 des 45 pays dans lesquels Netflix est disponible : tous… à l’exception des Etats-Unis.
L’autre grande nouveauté annoncée à San Francisco est « timeline », une nouvelle page qui réunira toutes les activités d’une personne au cours de sa vie. Il sera ainsi possible de dater les photos, les événements, même s’ils ont eu lieu avant que l’utilisateur ne soit membre de Facebook et avant même que Facebook n’existe. Ce concentré d’existence numérique, sur lequel l’utilisateur aura « un contrôle complet », a promis Mark Zuckerberg, sera plus visuel, avec une large place donnée à la photo.
Facebook compterait aujourd’hui plus de 800 millions d’utilisateurs. Selon son fondateur, des pics d’utilisation auraient été comptés à plus de 500 millions certains jours au cours des dernières semaines. La fonction Timeline est d’ores et déjà disponible en version test, les applications et le nouvel Open Graph le seront dans les prochaines semaines.

Source : Les Echos

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :