Skip to content

Le Figaro continue d’investir lourdement dans son avenir

12/09/2011

Dix millions d’euros sur deux ans, soit la moitié de son résultat net de 2010 : le groupe Figaro n’hésite pas à investir lourdement pour assurer son avenir. Avec une stratégie constante, menée avec succès depuis plusieurs années : s’appuyer sur la marque « Le Figaro » pour se diversifier, sur Internet ou ailleurs. Et compenser la baisse inéluctable des recettes du quotidien.
Ses dirigeants ont ainsi annoncé toute une série d’évolutions et de lancements à venir. Le papier n’est pas négligé : le 26 septembre, Le Figaro aura « rafraîchi » sa maquette, selon les termes du directeur de la rédaction, Etienne Mougeotte, avec notamment une nouvelle une. Surtout, il augmentera sa pagination de 2 nouvelles pages régionales sur Paris et la grande couronne. « Le Figaroscope dope notre diffusion parisienne le mercredi, nous espérons que ces pages auront le même effet », a indiqué Etienne Mougeotte. Entre janvier et juillet 2011, la diffusion du Figaro a progressé de +1,6 %, à 325.005 exemplaires, selon le groupe. Mais la diffusion individuelle (hors ventes groupées) a, elle, légèrement reculé (- 1,9 %) sur la période juillet 2010-juin 2011 selon l’OJD.

Parallèlement, le quotidien a achevé le regroupement de ses rédactions Web et print. Les équipes Web, qui assurent le flux des informations diffusées sur Internet, viennent de déménager et sont désormais placées au coeur de la rédaction. « On n’attend plus son journal du matin pour s’informer. Nous sommes donc en train de revoir notre fonctionnement sur le principe « Web first ». Le quotidien papier sera réservé à la mise en perspective de l’actualité », a poursuivi Etienne Mougeotte. Le Figaro prévoit aussi de lancer en décembre sur son site un portail vidéo, avec les vidéos produites par la rédaction, mais aussi celles fournies par BFMTV, avec laquelle il a conclu un accord.

Thématiques verticales
Le groupe multiplie enfin sur son site les lancements de ce qu’il appelle des « thématiques verticales », « une par mois jusqu’à la fin de l’année », a indiqué Pierre Conte, directeur général adjoint du groupe. Après le golf en avril, le vin en août, il s’apprête à lancer les enchères en septembre, la santé en octobre, le nautisme en novembre, et la Bourse en décembre. Objectif, attirer plus facilement les annonceurs sur ces sites thématiques, ou y vendre des services. Car le péage mis en place sur le site il y a dix-huit mois, donnant accès à certains contenus exclusifs, n’a séduit que 7.000 abonnés. Le groupe affiche en particulier de grandes attentes de son site Santé, pour lequel il a créé une société commune à 50-50 avec CRM Santé, et qui vise à concurrencer le leader, Doctissimo. « Outre l’actualité, nous proposerons un contenu encyclopédique de 35.000 fiches et des services de coaching personnalisés », a indiqué Etienne Mougeotte.

Pour l’instant, cette stratégie s’avère payante. Le groupe prévoit un chiffre d’affaires stable cette année, à 550 millions d’euros, et une rentabilité similaire à celle de l’an dernier (6 % de marge nette). Certes, le pôle « news », constitué du Figaro, du Figaro.fr et du Figaro Magazine, sera encore en perte. « Mais ces distinctions ne veulent plus rien dire : ce qui compte, c’est la rentabilité de la marque », a insisté Marc Feuillée, directeur général du groupe. D’ici à deux ou trois ans, espère-t-il, le groupe Figaro, qui regroupe aussi les sites AdenClassified (petites annonces), Le Particulier, Bazarchic ou Ticketac, réalisera 50 % de son chiffre d’affaires dans le numérique et les autres diversifications (livres, coffrets). Au premier semestre, le numérique a représenté 23 % de ses revenus et les diversifications 5 %.

Source : Les Echos

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :