Skip to content

Débuts encourageants pour les kiosques numériques

23/08/2011

Grâce au développement des tablettes tactiles, les ventes de presse sous format numérique ont connu un essor ces derniers mois. Elles restent cependant modestes, puisqu’elles n’atteignent que 1 % du total du marché.

Le kiosque numérique est-il l’avenir de la presse ? Ce nouveau mode de commercialisation des journaux, qui permet d’acheter des quotidiens et magazines au format numérique, commence à tirer profit de l’augmentation des ventes de tablettes. Selon une étude du cabinet GfK publiée en juillet, 350.000 tablettes ont été vendues en France au premier semestre, contre 435.000 sur toute l’année 2010. « Nous avons connu un formidable essor avec le développement de l’iPad et des autres tablettes », indique Aymeric Bauguin, codirecteur général de HDS Digital, la filiale numérique de Lagardère qui gère Relay.com. Créée sur Internet il y a trois ans, cette plate-forme, qui propose 450 titres de magazines, a lancé une application iPad il y a un an et a développé depuis des extensions sur d’autres tablettes. « En douze mois, le nombre de téléchargements de notre application a triplé et notre chiffre d’affaires aussi », indique Aymeric Bauguin. Selon lui relay.com serait passé de 80.000 magazines téléchargés en juillet 2010 à 250.000 en juillet dernier.

L’un de ses concurrents, Lekiosque.fr, qui propose plus de 500 titres accessibles sur PC, Mac et iPad, annonce lui aussi de bons résultats. Conçu comme un véritable magasin de journaux virtuel, avec un kiosque en 3D, cette société créée en 2008 a lancé une application sur l’iPad d’Apple en janvier. Elle revendique déjà 130.000 téléchargements de cette application. Selon Ari Assuied, son directeur général, une personne sur cinq possédant un iPad en France utiliserait l’application Lekiosque.fr. « Nous ne nous attendions pas à un tel succès », explique-t-il. Depuis janvier, la société aurait augmenté son chiffre d’affaires de 50 % chaque mois. Elle espère atteindre 5 millions d’euros d’ici à la fin de l’année.

Dernier-né dans ce secteur, ePresse Premium, lancé par un groupement d’intérêt économique associant cinq quotidiens (« Le Figaro », « Les Echos », « Libération », « Le Parisien »-« Aujourd’hui en France » et « L’Equipe ») et trois news magazines (« Le Nouvel Observateur », « L’Express » et « Le Point »), connaît lui aussi un départ positif. En juin, ce GIE a mis en fonction un kiosque numérique sur iPad. Selon l’AFP, 35.000 téléchargements de cette application auraient déjà été enregistrés.

La question des commissions
Malgré sa taille encore modeste, l’essor de ce marché devrait se confirmer dans les prochains mois. GfK prévoit que 1 million de tablettes devraient être vendues en France d’ici à la fin de l’année. « Les kiosques numériques ne représentent que 1 % du marché de la vente de titres en France », tempère Aymeric Bauguin. Mais le potentiel semble exister. Apple prévoit d’ailleurs de créer prochainement son propre kiosque numérique de presse sur iPad.

Problème pour les éditeurs des titres concernés, ces plates-formes prélèvent souvent des marges importantes. Lekiosque.fr indique que les commissions s’établissent entre 40 et 50 % selon les titres. Apple réclamerait environ 30 %. D’où l’idée du GIE à l’origine d’ePresse Premium. « Environ 15 % des revenus sont prélevés aux éditeurs pour le fonctionnement de la plate-forme. Les éditeurs ont aussi la possibilité de récupérer l’intégralité des données clients », explique Frédéric Filloux, le directeur général.

Autre souci : les entreprises de presse sont soumises à un taux de TVA de 19,6 % lorsqu’elles vendent leur produit par le biais de ces kiosques, contre 2,10 % pour les exemplaires papier.

Source : Les Echos

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :