Skip to content

Rapprochement à l’étude entre Libé et Le Nouvel Obs

06/12/2010

Le propriétaire du Nouvel Observateur, Claude Perdriel, a confié à Laurent Joffrin, codirigeant de Libération, la mission d’étudier les possibilités de rapprochement entre les deux titres. Claude Perdriel l’a annoncé aux journalistes de l’Obs vendredi par l’intermédiaire de la SDR (société des rédacteurs). Il a aussi annoncé avoir rencontré plus tôt dans la matinée Edouard de Rothschild, l’actuel actionnaire de référence de Libération avec 36 % du capital. Laurent Joffrin a de son côté annoncé aux équipes de Libération avoir accepté cette mission, dont la durée maximale sera de trois mois. «Toutes les formes de collaboration peuvent être envisagées, au niveau des abonnements, de la publicité, jusqu’à une alliance capitalistique», a-t-il déclaré, selon un salarié présent, tout en précisant que sa mission ne relevait pas d’un contrat et n’était pas rémunérée.

En terres connues
Cette mission intervient au lendemain du départ de Denis Olivennes, qui était président du directoire du Nouvel Obs et dauphin désigné de Claude Perdriel et qui va prendre la tête d’un pôle d’information chez Lagardère Active (Europe 1, Paris Match, le JDD, Newsweb). Claude Perdriel a fait appel à Laurent Joffrin, car ce dernier connaît bien l’hebdomadaire : il a dirigé sa rédaction à deux reprises, entre 1988 et 1996, puis 1999 et 2006. Il avait pris la tête de Libération en novembre 2006. Notamment, dit-on, parce qu’il avait des difficultés à travailler avec Claude Perdriel qui, malgré son âge (84 ans aujourd’hui), aurait du mal à lâcher les rênes et à laisser une réelle autonomie à ses dirigeants. Un interventionnisme qui expliquerait aussi en partie le départ de Denis Olivennes…Tenté par un retour au Nouvel Observateur, sa deuxième famille, il aurait confié à des proches ne pas souhaiter quitter Libé alors qu’un processus de recapitalisation est en cours de finalisation. Le groupe Colbert Foncier, dirigé par Bruno Ledoux, s’apprête en effet à investir 12 millions d’euros dans Libération. Bruno Ledoux aurait été consulté sur la mission de Laurent Joffrin et donné son accord de principe. La recapitalisation en cours donnerait une part équivalente à Edouard de Rothschild et à Colbert Foncier, entre 25 et 30 % chacun selon nos informations. Les autres actionnaires sont la famille de Carlo Caracciolo (cofondateur de La Repubblica, décédé il y a deux ans) et des actionnaires privés dont Pierre Bergé, André Rousselet ou encore Bernard-Henri Lévy. Claude Perdriel n’a jamais de son côté caché son intérêt pour Libération, dont il partage les valeurs de gauche. Candidat malheureux à la reprise du Monde en juin dernier, il avait étudié le dossier mais Denis Olivennes l’en aurait alors dissuadé, jugeant l’investissement trop risqué. Il est vrai que l’équilibre financier de Libé reste fragile : le titre, dont la diffusion France payée a baissé de 4,5 % à 111.708 exemplaires au dernier OJD (dans un contexte de forte baisse des ventes des quotidiens), a rétabli son équilibre financier, mais reste dépendant des subventions d’Etat. Rapprochement éditorial, publicitaire, capitalistique ? Il est trop tôt pour savoir sur quoi débouchera la mission de Laurent Joffrin. «Il y a peu de synergies industrielles à faire jouer, ni sur le plan des abonnements ni sur celui de la régie publicitaire, sachant que celle de Libération est détenue à 49 % par le groupe Publicis», rappelle un bon connaisseur du groupe. Certains, à Libération, craignent que cette mission ne serve en réalité qu’à faire passer en douceur le départ prochain de Laurent Joffrin. «Ce ne serait pas la première fois qu’il fait le contraire de ce qu’il dit», souligne un journaliste du Nouvel Observateur.

Source : Les Echos

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :