Skip to content

La démocratisation du jeu vidéo s’accélère

04/11/2010

L’intégration de la détection de mouvements permet de toucher de nouveaux publics, plus familiaux et féminins. De quoi élargir le marché.

Poursuivre la démocratisation du jeu vidéo. Tel est l’objectif visé avec la généralisation des technologies de détection de mouvements dans les consoles.« Auparavant, le monde du jeu vidéo était avant tout l’apanage des gamers. Depuis quelques années, de nouveaux publics sont apparus », juge Jean-François Boone, analyste chez GfK. L’institut mène depuis plusieurs années des études sur le profil des utilisateurs de jeux vidéo.
Résultat : en 2009, 56 % des Français déclaraient jouer occasionnellement (sur consoles, PC ou téléphone), alors qu’ils n’étaient que 34 % en 2005. La tendance est la même au niveau européen. Selon une étude de l’Interactive Software Federation of Europ (ISFE), 25,4 % des adultes ont joué à un jeu au cours des six derniers mois. Ils n’étaient que 20 % en 2008.
Le poids des seniors
Pour l’institut, plusieurs facteurs ont contribué à cette explosion.« La génération actuelle de jeunes adultes a été la première à jouer lorsqu’elle était plus jeune. Elle poursuit donc ses habitudes », analyse Jean-François Boone. De même, l’émergence des « smartphones », et notamment de l’iPhone, dont les jeux constituent souvent la première fonctionnalité, a pu compter. Enfin, le lancement de la Wii de Nintendo, qui intègre la reconnaissance de mouvements, a clairement séduit de nouveaux publics, que ce soient des familles ou des femmes.Le profil actuel des joueurs s’en ressent fortement. Selon une étude réalisée par GfK pour le CNC publiée cet été, 52,1 % des joueurs sont des femmes, un taux légèrement supérieur à celui de la population nationale de référence (50,7 %). Enfin, même si les jeunes restent les plus consommateurs de jeux, les seniors ont un certain poids : 38,3 % des 50 ans et plus se déclarent joueurs. De quoi aboutir à une moyenne d’âge des joueurs, en France, de 35,6 ans.Cette arrivée de nouveaux publics a soutenu le marché. Entre 2005 et 2009, les ventes de consoles ont été multipliées par trois en France, pour représenter en 2008 plus de 1,4 milliard d’euros, avant de baisser du fait de la crise. Un gâteau que Microsoft et Sony espèrent bien faire encore grossir…

Source : Les Echos

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :