Skip to content

5 clés pour comprendre la recapitalisation du Monde

22/06/2010

Confronté à une situation déficitaire depuis plusieurs années, le groupe le Monde est aujourd’hui à un tournant de son histoire. Planifiée en 2010, puis reportée par Eric Fottorino, le directeur du quotidien, la recapitalisation du Monde aura finalement bien lieu cette année. Au pied du mur, le groupe connaîtra le nom de son repreneur, lundi prochain 28 juin. Retour sur une véritable épopée.

1. Une situation de crise qui ne date pas d’hier
Une chose est sûre, les rebondissements n’auront pas manqué au cours du processus de recapitalisation du Monde. Alors que le groupe a lancé un vaste plan d’économie de 9,4 millions d’euros sur la masse salariale depuis 2008 et cédé plusieurs titres comme le groupe de presse jeunesse Fleurus presse, le Monde n’est toujours pas sorti d’affaire. Il a même procédé à un emprunt bancaire de 25 millions d’euros gagé sur la valeur de l’hebdomadaire Télérama. Mais rien n’y fait, les comptes du quotidien sont toujours dans le rouge. Les futurs repreneurs devront mettre, au minimum, 100 millions d’euros sur la table. On murmure même, ici et là,
que le Monde aurait été en cessation de paiement dès le mois de juillet si la recapitalisation n’avait pas eu lieu à temps.
2. Un groupe qui suscite toujours l’intérêt
Aussi difficile que soit sa situation économique, le Monde suscite toujours l’intérêt. Depuis le mois de mars, la liste des prétendants à sa reprise n’a cessé de s’allonger. Si le groupe suisse Ringier a finalement retiré sa candidature faute de temps nécessaire pour étudier le dossier en profondeur, l’éditeur du Temps semblait très intéressé. « Ringier, partenaire du Monde au sein du quotidien suisse le Temps, ne peut se désintéresser du devenir de son associé, d’autant plus que les synergies sont importantes », expliquait, à l’époque, Jean-Clément Texier, président de Ringier France. Parmi les candidats prestigieux qui ont finalement jeté l’éponge figure également le groupe italien l’Espresso présent dès la mise en marche du dispositif.
3. L’axe Claude Perdriel/France Télécom/groupe Prisa
Finalement, seules deux offres fermes de reprise du groupe le Monde ont été déposées hier, 21 juin. La première réunit Claude Perdriel, patron du Nouvel observateur, le groupe espagnol Prisa (déjà actionnaire du Monde), et France Télécom. Stéphane Richard, patron de l’opérateur téléphonique, a confirmé dans le Journal du dimanche sa participation à hauteur d’une cinquantaine de millions d’euros. Un investissement qui passe par la reprise des 34 % du groupe Lagardère dans le Monde interactif.
4. L’axe Pigasse/Bergé/Niel
La deuxième offre réunit le trio Pierre Bergé, Matthieu Pigasse (les Inrockuptibles) et Xavier Niel (Free). Une candidature qui semble plutôt bien partie puisque le trio évalue lui-même sa force de frappe financière à 5 milliards d’euros. Cette deuxième offre, de sensibilité de gauche, pourrait également bénéficier des suffrages de la plupart des journalistes, alors que Nicolas Sarkozy, qui a reçu Eric Fottorino la semaine dernière, s’est déclaré opposé à la reprise du groupe par ce trio dans la perspective de l’élection présidentielle de 2012. Le groupe Le Monde a également précisé, hier dans un communiqué, avoir reçu « une marque d’intérêt », provenant du groupe Revenu multimédia.
5. Le vote décisif des personnels
Pour autant, aussi attractives que ces offres puissent paraître, le Monde est dans l’incapacité de désigner un repreneur sans l’accord des salariés du journal. Si la société des rédacteurs du Monde (SRM), actionnaire majoritaire du groupe, a accepté de devenir minoritaire, le vote de l’ensemble des personnels, vendredi 25 juin, sera déterminant. Par la suite, le Monde, assisté de la banque Crédit agricole CIB global investments banking, entrera aussitôt en négociation exclusive avec l’investisseur retenu.

Source : Les Clés de la Presse

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :