Skip to content

Google s’attaque au marché publicitaire TV

26/05/2010

Google TV, c’est le dernier projet dévoilé par Google, en partenariat avec Sony et Logitech, qui ouvre l’ère de la TV « hyper connectée ». Google TV, c’est en effet la possibilité de faire converger différents mondes (et divers produits Google) sur un même écran dans son salon : la TV, les enregistrements, les vidéos du Web (dont Youtube), internet (avec Chrome), et les applis de l’Android Market (Google Mobile).
Google TV c’est donc un moteur de recherche intégré (le métier de base de Google), qui permettra au téléspectateur de trouver à la fois dans les programmes TV, ses éventuels enregistrements précédents ou du contenu Web des informations sur une émission, un film… Les applications de l’Android Market permettront en outre de personnaliser son expérience TV.

Au-delà de l’expérience utilisateur, Google TV représente surtout pour Google un nouveau relais de croissance pour ses revenus publicitaires, aux dépens des chaînes TV traditionnelles. Sur son blog Media & Tech, Didier Durand y voit là une tentative de Google de « changer le paradigme traditionnel de la TV en la déplaçant vers son propre monde, celui de l’interactivité et de l’Internet afin de pouvoir ensuite jouer ses atouts habituels pour renforcer ses multiples hégémonies actuelles. »
Et il liste trois bonnes raisons pour lesquelles Google pourrait parvenir à ses fins :
– Le spectateur n’est plus passif ni prisonnier des chaînes, il peut se faire son propre programme (il peut même se faire un vieux Ken Loach gratuitement sur Youtube)
– avec les applis de l’Android Market, la télévision de Madame Michu ne ressemblera plus à aucune autre de ses voisines
Soit, pour ces deux points, autant d’espaces personnalisés à monétiser.
– avec un Android ouvert aux développeurs et gratuit pour les constructeurs, Google s’assure d’avoir de bons alliés.

Autre son de cloche sur Advertising Age, où Ellen Dudar prophétise l’échec de Google TV : « Consumers want their TVs to do more, but only if it’s easy, relevant to the viewing experience and provides real consumer benefits. A new innovation must be much better than what it replaces to catch on, and this type of disjointed, complex solution falls short. We already have devices to surf the web. What people want are simple apps to display their personalized stock quotes at the bottom of the screen while watching CNBC, check their fantasy football player stats while taking in the NFL game and vote for their favorite « American Idol » contestant on Fox. And they’d even like to push a remote button while watching a commercial to get more information. That kind of interactivity requires an integrated solution from traditional TV ecosystem players: cable companies, set-top box experts, television programmers and advertisers. Absent significant changes, Google’s plans leave them out of this loop and destined to step on the landmines of the past. »

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :